jeudi 20 mai 2010

Simplifier ma vie:: oui, je le veux!

Ce matin, j'ai lu un billet de A small tribe qui m'a fait sourire et prendre conscience de l'importance de ne pas angoisser avec ma maison en désordre. De savourer plutôt pleinement du temps que je passe avec mes enfants au lieu de faire du ménage (qui est toujours à recommencer, de toute façon!). Bien que je me sente si bien auprès de mes enfants, faire fi de tout ce que j'aurais à faire au lieu de jouer, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, n'est pas chose toujours facile.

Mais une petite voix dans mon coeur me demande alors: qu'est-ce que tes enfants se souviendront lorsqu'ils seront grands? Des voyages à bord du hamac à chanter des chansons en coeur ou du salon impeccable?




Des découvertes, jeux et fous rires ou des vêtements bien pliés et bien rangés?



J'ai une petite idée de la réponse.

Toutefois, je crois également qu'une maison bien rangée et propre représente un havre de paix pour toute la famille. Lorsque chaque chose est à sa place, l'esprit peut se reposer. L'ordre et la propreté représentent une forme de respect pour les personnes qui habitent la maison.

Trouver un équilibre entre famille, tâches ménagères, projets à développer, temps pour soi, pour son couple, est-ce chose facile? 

Avec le yoga qui est de plus en plus présent dans ma vie, je prends conscience de ce besoin de simplifier ma vie. Posséder moins pour avoir plus de temps pour créer, jouer, aimer, savourer le temps qui passe. Nous avons besoin de si peu pour être heureux! Alors, pourquoi vivre entourés de tant de choses?

J'ai vraiment besoin de moins. J'ai besoin d'air. D'espace. De simplicité joyeuse et apaisante. 

Il me faut trouver des moyens concrets pour simplifier davantage notre vie, qui cadrent bien avec qui je suis, avec les besoins et habitudes de notre famille. Par où commencer? Comment prendre les bonnes décisions? Un pas à la fois, j'imagine.





Et si je me fixais comme objectif le mois de septembre, ce serait réaliste? Débuter une nouvelle année sou le signe de la simplicité, c'est inspirant, n'est-ce pas? Cette idée m'enchante...

Y a quelqu'un qui veut m'aider? Helen? Regina? Dominique? *soupir*

26 commentaires:

  1. je suis d'accord sur toute la ligne. Et comme maman à la maison, on a parfois une petite pression (peut-être bien imaginaire) que tout soit encore plus à l'ordre tout le temps.
    Depuis plusieurs mois, on fait l'effort conscient de mieux consommer en grande partie pour avoir moins de choses qui nous encombrent. Se soustraire aux publicités en éteignant la télé et en ne feuilletant pas le publi-sac aide grandement. :) Bonne simplicité!

    RépondreSupprimer
  2. Je vote pour Dominique, j'ai son livre et je l'ai bien aimé. Je me disais justement cette semaine que je devrais le relire.

    Ce constat comme quoi il faut aller vers la simplicité, je me le refais au moins aux six mois et pourtant, je me complique encore et encore la vie. :(

    Est-ce juste moi, mais être mère au foyer pousse à se remettre constament en questions? Mais surtout, les réponses évolues à chaques mois, de quoi ne jamais trouvé la zénitude...

    Muscade

    RépondreSupprimer
  3. J'aime bien ce livre moi aussi, il serait bon que je lis à nouveau!

    RépondreSupprimer
  4. Je suis tellement d'accord avec toi!
    Je relève le défi avec toi! Mais je te préviens tout de suite que ca va être très dure pour moi car je suis super magnaque....

    RépondreSupprimer
  5. Je recommande Dominique Loreau aussi afin d'avoir une idée plus présice des objectifs que tu veux te fixer. Cependant je l'ai lu alors que je n'avais pas encore d'enfants. J'imagine que ses conseils ne se conjuguent pas forcément aisément lorsqu'ils rythment notre coeur et notre vie.
    J'ai noté ici quelques passages: http://minutepapillon8.canalblog.com/archives/2007/03/22/4395579.html
    je m'intéresse aussi à la question en ce moment et je vais m'intéresser aux autres auteurs mentionnés. Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  6. Moins, c'est mieux. :-)

    C'est vrai que c'est reposant pour les yeux voir une pièce épurée, rangée, mais tout de même avec des traces de vie humaine (dessins des enfants, livre laissé ouvert et qui nous attend...).

    RépondreSupprimer
  7. J'aime bien dire que je préfère l'être au paraitre. Le temps qu'on passe à vouloir faire paraitre des choses au yeux des autres, c'est du temps que nous avons perdus à être avec les autres (ou avec soi-même). J'applique ça à ma décoration, mon paysagement, mon look, mes activités! Quand on se sent bien dans son environnement, l'essentiel est en relief, le superficiel disparait de lui-même.

    RépondreSupprimer
  8. by the way - i read a blog tonight about kindred spirits...and i thought of you. :)

    RépondreSupprimer
  9. you are so wonderful. i'm right there with you. i've noticed my tendency to tell my little one, "just a minute" or "after i finish this or that." all he wants to do is play trains, play catch, play with his house...with me. especially now with baby number 2 on the way, i've really noticed myself slowing down, and working on being FULLY present with my little boy. i've caught myself just staring at him and smiling. he's my big boy now. and i'm grateful and feel blessed that i get to spend my days with him. it is a true gift - and i want him to remember our baking and singing and playing together - not that mom was always busy doing something else. thanks for sharing your beautiful words.

    RépondreSupprimer
  10. J'ai lu L'Art de l'Essentiel de Dominique Loreau il y a quelques temps déjà. Ce sont d'intéressantes pistes de réflexion. On referme le livre avec une envie encore accrue de liberté et d'espace. À ce titre, moi j'ia choisi d'y aller un jour à la fois... Ça fait déjà quelques temps (années?!) que je suis dans le processus; j'étais une ramasseuse chronique et maintenant c'est tout le contraire je garde peu. Aussitôt que quelque chose me pèse ou m'encombre j'en dispose adéquatement. Lentement le vide se fait et le reste prend plus de valeur à mes yeux. Par contre j'ai choisi d'y aller doucement, c'est moins agressif et déstabilisant comme méthode.

    Pour le reste si je suis consciente que les enfants n'en ont rien à faire, une maison propre et rangée est essentielle à ma santé mentale à moi. Alors je suis en perpétuelle recherche de moyens de me simplifier la vie et de mieux faire usage de mon temps (j'ai justement un billet qui mijote là dessus!). Pas facile...

    RépondreSupprimer
  11. moi aussi je le veux!!! Mais il y a malheureusement quand même un minimum à faire...genre la vaisselle...le balai du moins autour de la table, salle de bain et lavage... Bref, un grand apprentissage qui se fait surement petit pas par petit pas... Dommage qu'on se sente si bien dans une maison rangée et propre...ça aurait été moins dure si on était fait autrement...surtout en période spm ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Il est gentil mon amoureux, je lui ai justement parlé du livre L'art de la symplicité hier soir et en allant faire des commissions, il m'a rapporté 3 livres dont L'art des listes de dominique loreau. De la lecture au programme de la journée!!! :P

    Muscade

    RépondreSupprimer
  13. Ah, les livres de Dominique Lareau sont merveilleux! J'adore l'art des listes (je suis névrosée de liste mais je me soigne!).
    D'ailleurs, je viens de me faire une liste de tout le ménage à faire à l'extérieur : voir 25 éléments.

    Depuis 2 ou 3 ans, je fais un triage par saison et je donne ou je vends tout ce qui n'a pas servit depuis 1 an. Avec cette résolution, les pièces de la maison s'en sont trouvées vite très épurées et moins longues à nettoyer.

    Moi aussi, pour ma santé mentale, c'est essentiel que la maison soit "clean"! C'est plus fort que moi et c'est bon pour mon moral de ranger, nettoyer etc! En même temps, je fais aussi du ménage dans mes pensées ahahah :) Un 2 pour 1!!!

    RépondreSupprimer
  14. Tu as bien raison :) J'avais fais un grand ménage l'année passé et j'en ai refait plusieurs cette année... mais je trouve que j'ai quand même TROP de choses... o_O

    RépondreSupprimer
  15. J'aime tellement ton post d'aujourd'hui, en effet je pense souvent à cà, le moment présent de jouer avec mon petit et de laisser faire les tâches, pas facile le lâcher prise!
    J'aurais besoin d'un peu d'aide pour l'organisation de l'espace, j'ai entendu beaucoup de bien sur le système des listes.
    Par contre c'est vrai que quand on fait des choix face à la consommation, plusieurs autres aspects de notre vie de famille en bénéficient, juste à fermer la télé et on a plus de temps pour s'amuser, créer,...!)

    RépondreSupprimer
  16. Me débarrasser de tout ce qui est inutile chez moi fait partie des 2 seules résolutions pour l'année 2010 ... j'ai pas encore commencé!!! Mieux consommer ... et au bout de la ligne avoir moins de choses à ramasser donc moins de ménage à faire!!! Ça c'est bon! Bref, je suis tellement d'accord avec toi... bon courage et bonne chance à nous toutes.

    RépondreSupprimer
  17. Il faut apprendre à ordonner le désordre sans le briser... Sans blague, je te souhaite d'arriver à tes fins.
    Et s'il me vient des idées géniales, je te les transmettrai.

    RépondreSupprimer
  18. J'aime le menage par le vide, accumuler, entasser nous rend esclave de notre environnement...
    becs becs becs

    RépondreSupprimer
  19. L'art de la simplicité est un des mes ''nombreux'' livres de chevet... maintenant, l'intégrer à la vie de tous les jours. Moi qui ai des bazars à quelques pas, je cumule un peu mais ce qui a changé dans ma pratique d'acheteuse c'est de me dire :: pas de presse, y'a quelque chose d'exceptionnel qui m'attend et si un objet m'appelle je le prends et je le questionne :: qu'est-ce que je vais faire de toi? ou As-tu ta place dans ma maison? mais bon, avec de la marmaille qui entre et sort de la maison, qui fait tous les sports, etc, c'est un tour de force de garder la maison zen mais j'y aspire tellement... et c'est tu poche faire du ménage de PRINTEMPS alors qu'on a juste envie d'être dehors, j'opte pour le ménage d'autonme alors que l'on s'apprête à passer beaucoup de temps à l'intérieur... 4.x

    RépondreSupprimer
  20. J'ai déjà lu L'art des listes de Dominique et je viens tout juste d'acheter L'art de la simplicité que j'ai très hâte de lire après mes nombreux livres à lire ;-)

    Moi aussi je suis mieux dans une maison rangé et épuré sans nécessairement être super propre et "clean". Je suis plus du type "ramasseusse" et "rangeuse" que "ménageuse" !

    RépondreSupprimer
  21. Salut,

    Merci beaucoup pour ce post qui arrive à point pour moi qui en ce moment trouve tout compliqué.

    Merci pour la découverte de Dominique Lareau que je ne connaissais pas.

    RépondreSupprimer
  22. Merci beaucoup pour ce post, je ne connaissais pas ce Monsieur Dominique Loreau.

    Je me reconnais tout à fait dans ce que tu écris surtout qu'en ce moment tout me semble compliqué. Le découpage du temps pour le couple, le travail, les projets persos, les tâches ménagères, et soi, comme tu l'énumères si bien, c'est un casse-tête où j'ai l'impression qu'il y a toujours quelque qu'on doit délaisser au profit d'autre chose. Je devrais penser plus souvent à la simplicité, ton billet tombe à pic.

    Entre conserver les objets ou s'en séparer, j'opte pour les garder pour rebondir sur ce qui a été dit.

    Effectivement nous avons besoin de peu mais jeter n'est pas mon principe. Bien-sûr, il y a d'autre façon de se séparer d'objets mais pour moi même une futile cuillère à café est précieuse.

    RépondreSupprimer
  23. I am in this battle right maintenant. SO hard to reduce clutter. but I am trying to simplify.

    RépondreSupprimer
  24. Je suis bien d'accord avec vous, mais il faut s'y mettre et je ne sais pas par où commencer: par la pièce la plus encombrée ou par la moins chanrgée?

    RépondreSupprimer
  25. Alexandra: Je crois qu'il faut se faire un plan de match global avant de passer à l'action. Connaître nos véritables motivations facilite beaucoup notre travail! Le fait d'avoir fait la liste des activités qui nous tiennent vraiment à coeur, me permet de passer à travers tout ce qu'il y a à épurer sans trop me casser la tête ni me sentir coupable de me défaire de certains trucs non-utilisés. J'y vais par bloc ou par thème (ex. salle de lecture, coin créativité, etc.) et j'utilise le principe de l'entonnoir par la suite. Et je me donne un laps de temps assez long pour ne pas être découragée devant toute la tâche à accomplir.

    Bon courage!
    Je suis de tout coeur avec vous toutes!

    M

    RépondreSupprimer

Merci beaucoup de prendre de votre précieux temps pour m'écrire!